Qu\'est ce que les Lapidiales ?

Les prémices d'une "Renaissance"

Initier un esprit de création, fondé non pas sur un courant artistique (un de plus !) mais sur :
  • la sensibilité,
  • l'échange,
  • l'humilité devant le travail de création et la matière travaillée,
  • la réhabilitation de l'apprentissage,
  • la transmission du savoir faire,

Un chantier exponentiel en perpétuelle évolution

Sur le site des Chabossières à Port d’Envaux, inviter pour quelques mois entre trois et cinq sculpteurs venus d'horizons différents. Ils sculpteront :
  • les parcours d’approche,
  • des aires thématiques
  • un lieu scénique
  • des spectateurs…
Si la surface des Chabossières n'excède pas aujourd'hui 1,2 hectares, la possibilité d'extension ultérieure du chantier peut cependant s'envisager.

Créer et transmettre un patrimoine vivant

Après la mise en route du chantier et la création d’un petit théâtre sculpté initial, un premier spectacle offrira aux sculpteurs invités la thématique des œuvres qu’ils réaliseront dans l’année. L’année suivante, le deuxième spectacle, prenant en compte le travail de l’année précédente, inspirera la création des sculptures de la troisième année… et ainsi de suite ... La création des uns inspirant celle des autres, année après année, les LAPIDIALES progresseront et s’étendront suivant des canevas à thèmes préétablis sur quatre ans.
  • en sculptant dans la pierre les gestes ou émotions fortes des spectacles vivants,
  • en proposant aux créateurs de ces spectacles, la possibilité de rebondir sur le travail des sculpteurs, inspirant ainsi les créations scéniques futures des Lapidiales,
  • en créant une véritable « chaîne » artistique, offrant aux artistes une irremplaçable confrontation,
  • en permettant au public, quelque soit l'époque, de ressentir les mêmes impressions que les artistes d’aujourd’hui.
  •